Les personnalités de l’année 2010

En effet, c’est la fin de l’année et je ne puis échapper à l’envie de faire un petit bilan, notamment sur les personnalités qui m’ont marqué cette année.

POLITIQUE

          – française: François FILLON, l’indéboulonnable premier ministre français semble avoir repris de l’importance aux yeux de l’opinion qui a su grâce à l’appui de la moajorité parlementaire conserver ce premier ministre effacé, compassé, mais populaire. La grande question est de savoir s’il en eût été autrement, si le nouveau premier ministre aurait lui aussi profité de l’impopularité du président.

          – européenne: Cette année, je n’ai vu personne émerger au plan européen, personne n’incarne cette Europe politique que tous appellent vainement, elle n’existe pas pour le commun des mortels.

          – internationale: Julian ASSANGE, le directeur de Wikileaks qui a par les actions de son site fissuré le secret d’Etat, menaçant ainsi ce qui est capital pour la souveraineté de tout pays, la raison d’Etat. Si l’Etat, personne morale est menacé, ce sont toutes les personnes que protégent cet Etat qui sont menacés.

ECONOMIE

          – française: Eric CANTONA, le célèbre footballeur français s’est immiscé dans la vie économique récemment avec son appel lancé aux Français de retirer tous leur argent des banques afin que le système bancaire s’effondre. Si d’un point de vue logique cela est cohérent, on a tous appris durant nos cours d’économie que les banques de dépôts ont besoin de dépôts pour pouvoir constituer leurs fonds propres, mais, c’est aussi grâce à ces fonds et au financement interbancaires que les banques peuvent pourvoir des prêts, donc s’il n’y a plus de dépôts il ne resterait plus que l’emprunt à la BCE (Banque Centrale Européenne), donc le système a même des mécanismes le sauvant, tant qu’il y aura besoin de crédits, il y aura des banques. Après on peut toujours s’interroger sur ce que doit être une banque.

          – européenne: Angela MERKEL, la chanceliére allemande reste la personnalité marquante pour l’économie en Europe, par sa retenue envers le plan de sauvetage de la Grèce, mais aussi pour son plan de rigueur afin de protéger les finances allemandes et donc à terme permettre d’accompagner la reprise, mais pour cela l’Allemagne joue aux dépens de ses partenaires européens. Europe ou Allemagne, la chanclière a choisi, l’Europe, reste celle que voulait le Général De Gaulle, l’Europe des Nations, la Nation prime sur l’Union, Nicolas SARKOZY a beau jeu de critiquer la position allemande tout en voulant s’inscrire dans l’héritage gaulliste. Là aussi l’Europe est inachevée, il va falloir un jour enfin choisir, simple union ou pays à construire.

          – internationale: la crise, comme en 2009, en 2010, la crise et restée la principale personnalité, on ne parle que d’elle même si sa nature a changé, en 2009, c’était une crise financière devenue sociale, à présent à la crise sociale inachevée, se surajoute des crises monétaires et de dettes souveraines.

ARTS

          – française: Jean DES CARS, journaliste à Paris-Match, puis à Jours de France, il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les princes des grandes Maisons d’Europe, et en particulier la famille de François-Joseph Ier d’Autriche et d’Élisabeth de Bavière, dite Sissi. Il m’a marqué cette année notamment par sa dénonciation de la désinformation historique, où il rappelle quelques évidences. Il ne me reste donc plus qu’à lire quelques uns de ses ouvrages.

          – européenne: Frédéric CHOPIN(Fryderyk Franciszek SZOPEN),  en cette année 2010 nous avons célébré le bicentenaire de la naissance de ce compositeur, paradoxalement, cette célébration tombe également l’année France-Russie, et l’on sait à quel point ce Polonais, né dans le duché de Varsovie dont il vit la fin, a assumé son identité polonaise, preuve s’il en est qu’un peuple sans Etat peut survivre en conservant son identité et même resurgir en un Etat.

          – internationale: Nathan FILLION, étonnamment c’est une personnalité du huitième art qu’est la télévision qui m’a marqué cette année, c’est Nathan Fillion pour son interprétation du rôle de Richard CASTLE dans la série éponyme difusée cet été sur France 2. Pour une fois, nous avons un enquêteur décalé et parfois drôle, et mon goût pour l’humour un peu dééplacé m’a fait grandement apprécié cette série.

SPORT

          – le sport: la natation, où la France a toujours de belles cartes à jouer, notamment avec l’émergence d’une nouvelle génération de nageurs cette année, c’est dire que le sport français est en bonne santé!

          – le sportif français: Sébastien LOEB & Daniel ELENA, pilote et copilote hors pair, qui cette année ont été sacrés champion du monde des WRC pour la septième fois faisant grand honneur à la France dans un sport relativement discret.

          – les sportifs: l’équipe espagnole de football, qui après avoir remporté l’Euro 2008, s’est imposée lors de la Coupe du Monde de Football 2010 en Afrique du Sud avec brio et distinction, contrairement à d’autres équipes qui ont défrayé la chronique pour de mauvaises raisons.

LIEUX

          – la ville: Aucune ville n’est sortie du lot cette année à mes yeux, rien ne fut marquant dans une ville, sauf peut-être Shangai qui a accueilli l’exposition universelle, mais qui cela a-t-il passionné? Pas moi en tout cas.

          – le pays: la Russie, en effet cette année,nous célébrions l’année France-Russie, et la Russie a marqué l’actualité, ce pays fascine toujours en témoigne la succès de l’exposition au Louvre “Sainte Russie” consacrée à l’art russe,  orthodoxe notamment.

          – le continent: l’Afrique, cette année fut celui où l’Afrique montra qu’elle sait organiser des événements internationaux dans de bonns conditions de sécurité notamment, ce fut le cas lors de la Coupe du Monde de Football en Afrique du Sud.

CEUX QUE L’ON AIMERAIT NE PAS REVOIR FAIRE L’ACTUALITE EN 2010

          – politique: Laurent GBAGBO, le président ivoirien autoproclamé promet à l’Afrique des jours encore difficiles, le conflit va-t-il s’envenimer, toujours est-il que lorsque l’on organise des élections pour être élu, soit on les truque soit on ne les fait pas, car si c’est pour jouer légalement et à la fin renier ce que les urnes ont affirmé, il y a quelques incohérences.

          – économie: Liliane BETTENCOURT, ça y est l’affaire de l’année est enfin terminée, du moins le volet concernant la fille et sa mère, nous avons tous été tenu plus ou moins en haleine par cette affaire qui finalement comme le remaniement tombe en soufflet… Ne demeure plus que le cas Woerth qui à n’en pas douter fera encore parler et écrire, mais après avoir renforcé les soupçons de collusion entre la classe politique dirigeantes et les puissants, on peut s’interroger sur le bien-fondé d’une France à critiquer d’autres pays en la matière.

          – arts: A priori cette année personne ne m’a suffisamment déplu pour que je n’ai plus envie de la revoir l’an prochain…

          – sport: Nicolas ANELKA, en effet, la personne qui lors de la Coupe du Monde aa proféré des mots que l’Equipe nous a rapportés, cela dit, l’Equipe est tout aussi coupable, d’autant que l’on se doute que de tels mots peuvent être prononcés. Mais quel exemple donné aux plus jeunes, qui certes déjà connaissent ces mots, mais si leur modèle les dit, ça encouragerait presque. Mais à mon avis, il ne faut pas croire que des hommes courants après un ballon pour marquer des buts font fantasmer toute la jeunesse non plus et les modèles sont à n’en pas douter bien plus variés.

          – lieu: Paris, comme l’an passé, nous apprécierions que le très centralisé pays qu’est la France ne considère plus que lorsque Paris est enneigé, toute la France est bloquée! La centralisation est naturelle aux Français, mais les médias ont tendance à l’exagérer en n’oubliant que Paris ce n’est pas toute la France.

Publicités

Joyeux Noël

Bonjour à tous, une nouvelle fois cette année, comme l’an passé pendant une journée, je ne viens pas dénoncer, ou faire part de mon mécontentement, quoiqu’il y ait matière à, mais c’est simplement pour vous souhaitez à vous tous, membres de mon lectorat, une excellente fête de Noël, qui je n’en doute pas sera animée par les valeurs de partage, d’amour, de  bienveillance, d’ouverture, d’harmonie, de fraternité, et non pas la seule valeur commerciale qui déjà nous occupe les 364 autres jours de l’an.