Du surprenant, de l’époustouflant, du dernier Sherlock Holmes

Pour clore ma semaine de vacances qui fut tout sauf des plus pléthorique, je me laissais convaincre d’aller au cinéma, voir le dernier Sherlock Holmes de Guy Ritchie. C’est donc peu enthousiaste que je me rendis au cinéma voir ledit film que je voyais comme une énième adaptation de l’œuvre de Sir Arthur Conan Doyle et bien je ne vous cache pas que j’en suis sorti enthousiasmé!

Synopsis:

Aucune énigme ne résiste longtemps à Sherlock Holmes… Flanqué de son fidèle ami le Docteur John Watson, l’intrépide et légendaire détective traque sans relâche les criminels de tous poils. Ses armes : un sens aigu de l’observation et de la déduction, une érudition et une curiosité tous azimuts; accessoirement, une droite redoutable… Mais 19227477.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100118_064233une menace sans précédent plane aujourd’hui sur Londres – et c’est exactement le genre de challenge dont notre homme a besoin pour ne pas sombrer dans l’ennui et la mélancolie. Après qu’une série de meurtres rituels a ensanglanté Londres, Holmes et Watson réussissent à intercepter le coupable : Lord Blackwood. A l’approche de son exécution, ce sinistre adepte de la magie noire annonce qu’il reviendra du royaume des morts pour exercer la plus terrible des vengeances. La panique s’empare de la ville après l’apparente résurrection de Blackwood. Scotland Yard donne sa langue au chat, et Sherlock Holmes se lance aussitôt avec fougue dans la plus étrange et la plus périlleuse de ses enquêtes…

D’un Sherlock Holmes toujours des plus cinglants

Robert Downey Jr. et Jude Law, respectivement Sherlock Holmes et Dr. Watson, forment un duo des plus excellents. On retrouve un Sherlock Holmes sous un angle nouveau, on le voit moins parfait et lisse que dans la plupart des séries faites jusques à présent, on a désormais affaire à un homme fort de caractère, cinglant voire assassin, mais qui chose rare montre son amitié de manière plus explicite, mais pas trop non plus, à l’endroit de Watson.

Film en partie étatsunien donc de l’action, encore de l’action et toujours de l’action

Comme tout bon film en partie étatsunien – il est australo-britanno-étatsunien – il y a une grande dose d’action avec des effets spéciaux, cependant ce n’est pas à outrage pour autant ni trop tape à l’œil. Il n’en demeure pas moins que cette adaptation cinématographique est, évidemment, plus spectaculaire puisqu’elle se doit d’attirer les foules.

Par ailleurs, l’intrigue est rodée, elle se suit logiquement et il y a des rebondissements inattendus et toutes les clefs du mystère nous sont délivrées au fur et à mesure et jusques aux dernières minutes du film vous vous interrogerez sur les incohérences que vous avez constaté – enfin si vous suivez le film – et là enfin vos dernières questions trouveront leurs réponses!

> Exemple de musique:

Discombobulate – Sherlock Holmes – Hans Zimmer

 

Le rôle intéressant de la musique

Voilà un film que j’apprécie en ceci que la musique est réellement en accord avec le déroulement du film, elle y joue un rôle des plus important et sincèrement rien que pour la musique cela vaut, à mon sens, le coup. Le dernier film où la musique a pour moi eu un rôle comme celui-ci ce sont les Star Wars ou des documentaire comme Le renard et l’enfant. La musique nous accompagne dans ce film comme l’imagination le fait lorsque nous lisons un livre.

De la promesse d’une suite

Si rien n’est encore fait et prévu à ce sujet, il est clair que la fin du film suggère ouvertement qu’une suite est prévue, du moins si le succès est au rendez-vous pour ce premier opus. Bien évidemment l’œuvre de Conan Doyle est encore loin d’être épuisée et on a pas fini de voir de multiples adaptation encore de notre héros so british.

Annexes:

> Le site officiel du film

> Lien vers la Bande-Annonce en français ou en V.O. (anglais).

> Lien vers la fiche du film sur Allociné.fr

Publicités

2 réflexions sur “Du surprenant, de l’époustouflant, du dernier Sherlock Holmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s