Ces morts que le Japon honorent et que le monde ignore

Alors que les Français sont préoccupés, obnubilés par leurs vacances, la santé de leur Président, s’offusquent des bonus des traders de la BNP (qui feront certainement l’objet d’un futur article). Alors que les médias s’inquiètent d’un relent de conflit entre Géorgie et Russie, célèbrent les 200 jours de présidence d’Obama.

 

L’anniversaire, les 64 ans d’Hiroshima, est passé quasiment inaperçu sauf une brève allusion au journal du 20h ou sur Euronews (voir ce reportage). Néanmoins dans un siècle où les guerres sont légions (Darfour, Irak, Afghanistan) et alors que les occidentaux (européens et étatsuniens) sont d’un pacifisme dogmatique, s’offusquant que lors de guerre il puisse y avoir des morts (se référer aux multiples réactions des opinions publiques), de plus force est de constater que toutes les nations vivent dans le règnent de la mémoire, du souvenir, des commémorations en tout genre, il est étonnant que nous ne rendions pas davantage hommage aux premiers martyrs nucléaires de l’Histoire.

 

Il est clair que la dominance de certains états, dans le domaine nucléaire, appelé communément “monopole nucléaire”, ces états, dont la France, ne sont évidemment ni prêts à abandonner ce monopole, cette domination des autres nations par la menace atomique, ne commémorent évidemment pas Hiroshima, comment reconnaître des milliers de morts civils alors que de nos jours même un militaire mort c’est honteux. Malgré l’appel de Taro Aso (Premier Ministre Japonais) et de Barack H. Obama à la dénucléarisation est improbable que nous voyions la fin de l’ère atomique sauf si une arme encore plus puissante fait son apparition, bien loin de notre idéal de Paix Perpétuelle et alors que nous sommes parmi les premiers vendeurs et fournisseurs d’armes au monde. Différence des idéaux et des actions criante!

 

Voilà, je voulais dans cette article montrer la distorsion entre nos discours d’un pacifisme idéal et nos actions (vendeurs d’armes, promoteur de l’arme atomique, usage de la bombe par les étatsuniens acte que je qualifierai d’assassinats de masse), et rendre hommage à ses japonais et remettre en question cette domination des nations atomiques tant à l’ONU (institution déjà dépassée) qu’à l’OTAN et dans le monde. De plus je déplore que nos sociétés sensées être pacifistes ne rendent pas hommages à ces personnes dont le seules crimes fut d’être Japonaises, tout comme les seuls crimes des juifs fut d’êtres juifs du côté nazi, toute proportions gardées bien entendu.

 

Pour plus d’informations sur le Japon:

> Consulter ce site

> Consulter ce site et son blog, et sur les 64 ans d’Hiroshima cet article

> Pour les différends territoriaux du Japon, dont certains nés de la Seconde Guerre Mondiale, consulter cet article

Publicités

Une réflexion sur “Ces morts que le Japon honorent et que le monde ignore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s